Villers-lès-Nancy en pèlerinage à Beauraing

C’est un groupe intergénérationnel de 39 adultes et 24 jeunes, originaires d’une paroisse voisine de Nancy, en France (Le Bon Pasteur), qui prend le chemin de Beauraing. Cette année la Colombie, l’Ethiopie, Madagascar sont aussi représentés dans la mosaïque des  pèlerins !

Depuis 33 ans (33, le nombre d’apparitions de Marie aux enfants !), les 4 jours de pèlerinage offrent une respiration spirituelle et amicale à la fois.

Sous le regard de Marie, chacun approfondit sa relation à Dieu et aussi aux autres. Priez, priez beaucoup, priez toujours. Les paroles de Marie aux enfants résonnent encore ici et touchent nos cœurs.

Nous pouvons réellement faire monter vers le ciel nos prières, les intentions que nous portons et celles que nous ont confiées ceux qui n’ont pas pu nous rejoindre.

Les chants rythment nos activités pour rendre grâce, louer Dieu et méditer sa Parole.

Les laudes pour ouvrir la journée et le chapelet souhaité par Marie représentent des moments forts et nous soudent dans la prière.

L’accueil des sœurs de la maison favorise l’immersion dans cette histoire si extraordinaire de 5 enfants ordinaires. Sœur Marie-Cécile, par son inénarrable don de conteuse, captive son auditoire. Elle fait bien plus : avec toute sa simplicité et sa profondeur, elle nous livre des trésors de la Foi.

Le sacrement de réconciliation est certainement un temps fort de notre pèlerinage. De grandes grâces y sont vécues…

Loin des ordinateurs et autres smartphones, les jeunes redécouvrent les joies simples et partagées des jeux de société, des jeux de pistes et jeux plus athlétiques…

Un grand moment créatif, mais surtout pédagogique est la mise en scène de la vie de Madeleine Delbrêl en 5 tableaux. Cette belle personne, qui a consacré sa vie aux plus pauvres, nous interpelle et nous invite à agir.

Vivre un pèlerinage, c’est se mettre en route dans la joie… Marie au Cœur d’or a, une fois de plus, montré à chacun le chemin vers son Fils et nous repartons fortifiés dans notre foi et pleins d’énergie pour rejoindre notre quotidien.

Témoignages personnels :

Mon premier pèlerinage… Je me suis demandée avant de m’inscrire ce que cela pourrait m’apporter. Des jours sans activités « manuelles », je risque de m‘ennuyer, de trouver le temps long. Y arriverai-je ?… Je partais un peu à reculons, je dois l’avouer ! Et puis voilà, je me suis laissée prendre par l’ambiance, le chapelet, la messe, l’union ressentie entre nous. Ce que je portais de mon passé est devenu plus léger : le troisième jour a été une révélation, je pourrais dire presque un choc. Une lumière est entrée en moi, a ouvert mes yeux. Les barrières que je croyais infranchissables se sont renversées pour me permettre le passage vers le chemin de la vie et de l’espoir !  Monique.

Pour la neuvième année consécutive, je viens au pèlerinage. Venir à Beauraing représente pour moi chaque année une pause dans ma vie quotidienne. Une pause bien « remplie » par des activités qui s’enchaînent harmonieusement. Une pause qui stimule ma foi en présence d’autres croyants. Une pause vécue dans un climat de respect mutuel, d’écoute de fraternité. À Beauraing, on puise dans le Cœur d’Or de Marie l’eau vive qui ressource sa foi. Marie est apparue pour demander de venir à notre tour nous rapprocher de son Fils.   M.

Nous avons déposé dans le cœur de Marie nos peines, joies et soucis. Et comme chaque fois, nous rentrons à Nancy confiants et sereins. Merci à Notre-Dame de Beauraing pour tout l’amour que l’on reçoit. Merci à Francis et Nathalie qui en assument l’organisation si réussie. Merci à toute l’équipe qui permet de passer de si bons moments tout en essayant de faire progresser notre foi. Merci à Marie qui m’appelle ici pour mieux prendre la mesure de son amour. Danièle

Tout est rayonnant de plaisir dans les pèlerinages à Beauraing. Merci ! David

C’est pour moi un moment de retrouvailles avec moi-même et les autres, et c’est important. Même si je ne crois pas, je trouve dans les réflexions, qu’on aborde ici, des thèmes humanistes qui me parlent.         Ugo

J’ai appris beaucoup de choses qui m’ont intéressée, j’ai découvert ce que voulait dire se confesser et comment prier avec les autres. Le moment préféré a été le sacrement de réconciliation.          Honorine (premier pèlerinage)

 

Publicités

Laissez-nous un commentaire ! Leave us your comment! i Dejenos su comentario!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s