Fête de la Vie Consacrée, à Namur

C’est chez les Soeurs de la Providence de Champion / Namur que les membres de la Vie consacrée  se sont retrouvés pour célébrer “leur journée” placée sous le signe du “faire mémoire” et de l’action de grâce.

Accueil chaleureux, tables garnies, retrouvailles heureuses, partages spontanés, bref, dans une ambiance fraternelle nous avons pu vivre un temps fort de rencontre. Dans un grand recueillement plus ou moins 90 religieuses, religieux, vierges consacrées…ont suivi l’exposé intéressant et profond du chanoine Joseph.Jallet sur la prière. A l’office des vêpres – présidées par l’evêque  Remy Vancottem – nous avons exprimé notre joie, notre reconnaissance…parce que nous savons que le don de la Vie consacrée enrichit et réjouit l’Eglise par les multiples charismes et par tant de vies données au Seigneur et aux frères et soeurs.     

                                                                        Soeur Bénedicte Fiedler

Publicités

Triduum du Doyenné de Messancy

Triduum de Doyenné de Messancy, 13 au 17 août 2018

Nous étions une soixantaine de pèlerins cette année pour vivre ensemble ces journées intenses.

De 5 à 90 ans, valides et moins valides, personnes polyhandicapées, ‘tout le monde aide tout le monde”, comme nous l’ont si bien résumé les jeunes qui font partie de notre groupe.

Les jeunes sont particulièrement heureux de se mettre au service des autres, de se rendre utile. Beauraing c’est aussi un temps ‘hors du temps’, un temps pour réfléchir, se poser des questions, écouter les autres et s’écouter.

Un temps de partage intergénérationnel. Julia nous explique son vécu à Beauraing : “c’est comme une famille, quand je rentre à l’école au mois de septembre je décompte les mois avant de revenir à Beauraing” .

Marie-Jeanne Conter

15 août à Beauraing

 Magnificat!

Quelle belle fête de l’Assomption, quel beau rassemblement en Église pour honorer Marie, élevée dans la gloire de Dieu !

Heureux tous ces pèlerins , tous ces hôtes de passage attirés par le Cœur d’Or de Marie, pour vivre l’Eucharistie festive, pour prier en communauté ou á l’écart, pour confier à Marie le fardeau de soucis, pour la remercier de toute grâce reçue, pour aimer Celle que Dieu a choisie et qui se rend proche de chacun de nous…