Que s’est-il passé à Beauraing ?

 

NDauCoeurdOr

Ci-dessous un récit des événements qui se sont déroulés à Beauraing, dans la province de Namur en Belgique entre le 29 novembre 1932 et le 3 janvier 1933. Ils sont survenus dans le jardin de l’école tenue par les Sœurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy, où la Vierge Marie est apparue à cinq enfants du village.

D’après Wikipedia 

Le récit des apparitions

Le 29 novembre 1932, Fernande Voisin, 15 ans, et son frère Albert, 11 ans, vont chercher leur sœur Gilberte, 13 ans, au pensionnat tenu par les Sœurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy, accompagnés de leur amie Andrée Degeimbre, 14 ans, et de sa petite sœur Gilberte, 9 ans.

Alors qu’il vient de sonner à la porte du pensionnat, Albert se retourne, regarde dans la direction du talus du chemin de fer tout proche et s’exclame: « Regardez la Vierge qui se promène au-dessus du pont! » Il voit une femme habillée de blanc, « toute lumière », qui marche à un mètre au-dessus du pont. Lorsque les filles se retournent à leur tour, elles peuvent aussi apercevoir la « belle dame », tout comme Gilberte qui arrive peu après de l’intérieur du pensionnat. Leur première réaction est l’affolement. Apeurés, ils retournent chez eux en courant, mais décident quand même de revenir chercher Gilberte à la même heure le lendemain.

Le 30 novembre, la Sainte Vierge leur apparaît de nouveau au-dessus du pont ; également le 1er décembre, mais cette fois, elle rejoint les enfants quand ils passent près du houx du jardin, puis sous une branche de l’aubépine près de la grille d’entrée. Elle apparaît debout sur un petit nuage qui cache ses pieds. Elle est vêtue d’une longue robe blanche traversée par trois fins reflets bleus; ceux-ci partent de son épaule gauche et disparaissent au bas de la robe, sur la droite. Sa tête, dont sortent de fins rayons de lumière formant comme une couronne, est recouverte d’un long voile blanc qui tombe sur les épaules. Elle tient les mains jointes et sourit. À partir du 29 décembre, ils aperçoivent entre ses bras son cœur illuminé, tel un Cœur d’Or.

NDauCoeurdOr

La Vierge Marie se manifeste encore une trentaine de fois, jusqu’au 3 janvier 1933. Elle se présente: Je suis la Vierge immaculée, la Mère de Dieu, la Reine des Cieux. Elle demande aux enfants d’être bien sages. Elle insiste: Priez, priez beaucoup, priez toujours. Elle désire qu’une chapelle soit construite et souhaite qu’on vienne ici en pèlerinage. Le dernier soir, elle déclare: Je convertirai les pécheurs. Elle s’adresse à Fernande: Aimez-vous mon Fils? M’aimez-vous? Et, après la double réponse affirmative de l’adolescente, elle dit enfin: Alors, sacrifiez-vous pour moi. Adieu.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apparitions_mariales_de_Beauraing

PlaqueApparition

**********

Et voici une vidéo qui raconte et montre, avec des films de l’époque, les apparitions vécues par les cinq enfants :

*********

Si vous disposez d’un peu plus de temps, nous vous invitons à voir le reportage suivant, une émission de la télévision catholique KTO TV !

Publicités

Laissez-nous un commentaire ! Leave us your comment! i Dejenos su comentario!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s