Triduum de Bertrix Libramont Neufchâteau Virton

Nous étions 54 pèlerins pour notre triduum 2019 de Bertrix, Libramont, Neufchâteau et Virton. Marie, au Cœur d´Or nous a remplis d’espérance malgré l’automne de notre vie. De plus, tous, nous nous sommes surpassés pour nous entraider. Quelle amitié !

Avec une énergie et une positivité naturelle, Daniel Schmit, l´animateur, nous a partagé des textes bibliques splendides.

Dans la Bible en hébreux les personnes âgées sont désignées par 2 mots :

1) Zaque : celui qui a une barbe.

2) Seyb : celui ou celle qui a des cheveux blancs.

Même si nous sommes Zaque ou Seyb, Daniel nous a démontré que la vie doit être Bonté – Beauté – Bonheur. Il a insufflé ainsi, aux plus âgés, une espérance

Inébranlable. Et après avoir décelé les peurs les plus courantes de chacun, il a lancé ce slogan : « Garder vos fourchettes, le meilleur reste à venir ».

Anne Toussaint

Publicités

Pèlerinage de la Paroisse « Bienheureux Ozanam » à Beauraing

Nous sommes 101pélerins : 57 jeunes et 44 adultes de trois paroisses près de Nancy à être venus auprès de Notre Dame au cœur d’or. Pendant 3 jours, nous avons choisi de réfléchir, sous le regard bienveillant de Marie, sur le thème « donner c’est recevoir ». Au programme : des échanges, des chants, des rires et beaucoup d’émotions.

Un immense merci aux sœurs et à l’équipe des sanctuaires qui nous accueillent toujours avec une grande bienveillance et beaucoup de joie.

Nous repartons dans nos villages, nos villes et nos paroisses avec le cœur gonflé d’amour, pour donner ce que nous avons reçu ici, à Beauraing.

À l’année prochaine.

Laurence Image

Journée pour les consacrés

Une soixantaine de Religieuses- et quelques Religieux – se sont retrouvés à Beauraing pour une 2e Journée de la Vie consacrée. Se souvenant de la belle rencontre du 1er février à Namur, beaucoup  ont souhaité participer à cette 2e rencontre fraternelle. Thème de la Journée:

“Serons-nous vivants à notre mort?”,

Confidente donnée par Alain Schoonvaere, diacre permanent et ancien directeur des Soins palliatifs, à “Saint François” de Namur.

Sujet intéressant surtout pour les religieux et religieuses engagés dans le domaine de la santé, des homes, des hôpiteaux…, sujet qui oriente nos réflexions, nos questions sur la réalité de la souffrance, de la peur, de la confiance, du combat intérieur dans toute vie humaine…, sujet – aussi – qui interroge notre attitude d’écoute, de patience, d’intuition dans l’accompagnement…Une belle journée à “l’école de la compassion”.

Sr Benedicte