Beauraing, 85 ans après …

Une première à Beauraing !                                                                                                          Pièce de théâtre sur les apparitions de la Vierge Marie !

Une belle façon de se replonger dans les événements des années 32-33.  Un travail d’équipe qui a motivé une vingtaine d’acteurs de Beauraing et des environs.

Nous y retrouvons l’Abbé Christophe sous l’aspect d’un mendiant, l’Abbé Chris dans le rôle du doyen Lambert et Sœur Anne-Françoise en la personne de Gilberte Degeimbre dans les dernières années de sa vie.

Le metteur en scène s’est appliqué, tout au long de la pièce, à montrer comment les esprits ont évolué à croire en la véracité des faits.

A côté de moments humoristiques, les spectateurs ont été invité à réfléchir et à méditer : un vrai moment d’évangélisation et de ressourcement spirituel.

Toutes les paroles de la Vierge ont été citées permettant au public de faire sien  son beau message qui sera toujours d’actualité.

Les quatre représentations, fruit d’un long et patient travail collectif, ont connu un véritable succès : plus ou moins 1000 réservations.

Un cinquième rendez-vous est pris pour le 18 mars à 16h dans la salle de spectacle de notre école, l’INDSC.

                                                                                                 Soeur Germaine

 

Publicités

Pèlerinage Leuze-Longchamps

Nous étions 55 pèlerins du doyenné de Leuze-Longchamps, accompagné par monsieur le doyen Bruno Robberechts, à répondre à l’appel de Marie de la rejoindre dans le jardin choisi par elle.

Parmi ces pèlerins, des jeunes et des moins jeunes au service des moins valides.

Nous faisions connaissance cette année avec notre nouveau doyen ; sa présence, ses talents de musicien et ses instructions ont donné encore plus de profondeur et de couleurs à notre séjour.

Malgré une montée qui a demandé beaucoup d’énergie, le chemin de croix a été prié à la basilique ; ce fut un moment de recueillement et de solidarité très important.

Les jeunes ont présenté une réflexion sur la nature et son interaction sur les hommes, notamment les plus pauvres, les plus vulnérables.    En fin d’exposé, ils ont proposé aux pèlerins d’inscrire sur une fleur le nom d’un ou de plusieurs malades qu’ils proposaient à la prière de tous ; ces fleurs ont ensuite été suspendues à des branches portées en procession auprès de Marie.  Très gentiment, la dame s’occupant de l’espace de l’aubépine nous a proposé de placer nos petits arbres de prières aux pieds de Marie !

Durant tout le séjour, un jardin s’est construit progressivement avec la photo-fleur de chaque pèlerin.  C’est un peu du « jardin choisi par Marie » que nous emporterons avec nous, avec la promesse de prier chaque jour l’un pour l’autre à l’heure du chapelet !

Le dernier jour, des pèlerins du doyenné emmenés par l’abbé Fabian Mathot nous ont rejoints pour un temps d’animation et d’eucharistie ; c’est aussi avec beaucoup de joie que nous avons accueilli des futurs confirmands ayant fait le voyage en vélo depuis Dinant.

Un grand merci pour l’accueil à l’abbé Fosseprez, pour la présence discrète mais efficace de l’abbé Rouard et surtout au confort que nous ont offert les sœurs et le personnel de l’hospitalité !

Triduum 2017 des doyennés de Namur, Jambes et Saint-Servais

Du 20 au 24 juin 2017, cinquante-deux personnes se sont retrouvées à Beauraing dans le jardin choisi par Marie. La chaleur accablante d’une bonne partie de la semaine n’a pas entamé la joie et le bonheur de vivre ensemble ces journées, dans un grand climat de fraternité.

M. l’Abbé Patrice Moline nous a aidé à découvrir, depuis le récit symbolique de la genèse jusqu’à notre jardin intérieur, la beauté de la création et le projet d’amour de Dieu pour nous.

Tous les moments communs de prière, Eucharisties, adoration, ces merveilleux sacrements du pardon et celui des malades, chemin de croix, chapelet quotidien à l’Aubépine, laudes et complies ( grâce à un carnet confectionné par Carine) ont été vécus avec foi. Les Eucharisties étaient embellies par le talent de Didier, organiste.

Comme toujours, l’accueil à la Maison de l’accueil fut digne du nom que porte la Maison. Un grand merci aux Sœurs de la Doctrine chrétienne et au personnel.

Chacun est retourné en n’ayant qu’un désir, se retrouver à Beauraing après de Marie l’année prochaine.