Journée annuelle pour les consacrés, à Beauraing 

18 mars 2018: Journée annuelle pour les consacrés

Malgré le froid glacial et le danger de neige , malgré l’absence forcée de certaines communautés éprouvées par la grippe,une cinquantaine de Soeurs et de Frères ont pu vivre une belle journée de rencontre fraternelle, de prière et de partage à notre Maison de l’Accueil.

L’enseignement – donné par le responsable du vicariat pour la vie consacrée, le chanoine Jallet, nous a permis de regarder en face le réel de notre vie en communauté et de nous orienter une fois de plus vers les réalités d’en haut : “La foi en Jésus: un long fleuve tranquille?” Cette question, comme titre de son exposé, nous a fait cheminer vers un nouveau regard sur l’autre, vers le respect profond de l’autre en recherche de la vérité, vers le désir de se donner, à la suite de Jésus, sans retour sur soi-même.

La journée s’est terminée par l’eucharistie présidée par Mgr Vancottem, évêque de Namur.

Sr Benedicte

Publicités

AUTOUR D’UN PETIT VERRE… ET PLUS…

La vie se peint en rose ou en gris, elle chemine sous le soleil ou les orages…On dit aussi que, selon nos humeurs, on peut la voir comme un verre à moitié plein ou à moitié vide…

Ce mardi 20 décembre, le rose, le soleil et une bonne rasade étaient au rendez-vous, à tout le moins dans nos cœurs !

C’est que, depuis cinq ans, avant les fêtes de fin d’année, une jolie tradition a vu le jour à la Maison de l’Accueil du sanctuaire de Beauraing : tous ceux et celles qui y travaillent, qui consacrent un peu de leur temps, qui se mettent en peine d’’une manière ou d’une autre sont invités à se retrouver autour d’un repas tout aussi savoureux que cordial.

Et savoureux, il l’était non seulement par la qualité des mets préparés mais aussi par le soin apporté à leur présentation !

Cordial aussi, bien-sûr, car l’estime et la confiance mutuelles qui nous relient les uns aux autres  génèrent la bonne entente et la bonne humeur.

Que serait la Maison de l’Accueil sans les multiples tâches assumées par tous et toutes dont la compétence se révèle chaque année davantage et permettent une gestion efficace de ce lieu ouvert à tant de pèlerins ou simples visiteurs ?

Oui, c’était une soirée chaleureuse qui nous a réservé ces petites lueurs si nécessaires pour continuer notre route contre vents et marées.

La veille, en effet, nous avait rappelé la réalité douloureuse de notre monde malmené et bouleversé par la violence aveugle : après tant d’autres, Berlin avait vécu l’horreur et les larmes…

Verre à moitié plein, verre à moitié vide… Entre espérance et découragement, ainsi va la vie.

Puisse la Vierge Marie préserver tous ces liens d’amitié entre nous, rassembler les hommes et les femmes de notre temps sous son manteau de paix et de fraternité.

Son Cœur d’or fait merveille à la maison de l’Accueil. Il est bien capable aussi de transformer les chemins sombres des Hommes en chemins de lumière…

 Edith de VOGHEL – JACQUES

Retrouvailles joyeuses avec nos bénévoles

Le jeudi 24 novembre 2016, quelle bonne surprise ; les bénévoles de la maison de l’Accueil sont rassemblés pour un départ en car.

Où allons-nous ? …

En route pour Maredsous. Nous admirons tout le long du chemin la magnifique vallée de la Molignée sous un soleil radieux.

En arrivant, nous regardons les chalets du marché de Noël qui s’installent et sommes libres pour faire un petit tour à la boutique. A midi, nous nous retrouvons autour de l’autel avec les moines de l’abbaye pour l’Eucharistie.

Ensuite, l´accueil chaleureux au restaurant pour un excellent repas de fête est une belle occasion de se revoir tous et de converser un peu.

Le temps qui a suivi, a été un véritable temps fort de de partage: le vécu des bénévoles pour les services rendus.

Voici quelques témoignages :

–      Nous sommes heureux de vivre, à l’Accueil, ces moments agréables, de donner sans compter, de travailler dans l’ombre et le partage.

–      Servir est une grâce, un plaisir.

–     Ce sont des heures d´amitié et ça donne envie à d’autres de se donner aussi.

–     C’est un service en Eglise avec et pour les pèlerins.

–      Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir.

Un immense merci à toute la communauté pour l’Accueil et l’organisation de cette journée.

Anne-Marie  et  Marie Josée